Date de publication: 11 octobre 2023
Mazda MX-30 R-EV
essai de voitures

Mazda MX-30 R-EV

Une technologie originale pour des gens originaux

essai de voitures - Mazda propose une gamme de voitures familiales raisonnables, fonctionnelles et spacieuses. Mazda propose également une voiture familiale originale et unique. Il s'agit de la MX-30. Elle est désormais disponible avec une motorisation spéciale : la "MX-30 e-SkyActiv R-EV" est une voiture électrique dont le générateur est un moteur rotatif. S'agit-il d'une simple technologie pour le plaisir de la technologie ou cette approche spéciale sert-elle un objectif plus important ?

Le moteur rotatif est également connu sous le nom de "moteur Wankel". En fait, M. Wankel a imaginé ce concept en 1920 et Mazda a amélioré la technologie. Au fil des ans, Mazda a tellement perfectionné le moteur Wankel qu'il lui a donné le nom de "moteur rotatif". Toutefois, en 2010, la dernière voiture (la Mazda RX-8) équipée d'un moteur rotatif a été retirée de la production et les choses sont restées calmes autour de cette technologie inhabituelle.

Mazda MX-30 R-EV

Jusqu'à ce que Mazda annonce la MX-30 en 2020 ! En effet, sous cette carrosserie inhabituelle, qui se situe quelque part entre un hatchback haut et un SUV bas, il y a de la place pour un moteur à essence traditionnel (disponible uniquement au Japon), une propulsion entièrement électrique ou une combinaison de propulsion électrique et d'un moteur rotatif. De l'extérieur, seul un petit logo sur le passage de roue trahit qu'il s'agit d'un "R-EV".

L'espace

Les différents moteurs ayant déjà été pris en compte lors de la conception, l'espace intérieur est le même quel que soit le groupe motopropulseur. De plus, tous les MX-30 ont des portes arrière qui s'ouvrent dans le sens inverse de la marche. Cela présente l'avantage de faciliter l'accès aux sièges arrière. De plus, il est beaucoup plus facile d'atteindre un enfant dans un siège pour enfant sur la banquette arrière. Toutefois, l'absence de montant B (la poutre entre les portes avant et arrière) signifie que la force doit être trouvée ailleurs. C'est pourquoi la porte arrière ne peut être ouverte que si la porte avant est ouverte.

Mazda MX-30 R-EV
Mazda MX-30 R-EV

Malgré un accès généreux, l'espace aux places arrière est modéré. Lorsque des adultes de grande taille prennent place à l'avant, l'espace à l'arrière est insuffisant pour accueillir deux autres adultes. L'espace à l'avant est bon. Les sièges avant sont bien réglables, le conducteur pouvant choisir entre un siège haut comme dans un SUV ou un siège bas comme dans une voiture de tourisme traditionnelle.

Equipement

L'intérieur se distingue des autres voitures Mazda non seulement par son agencement, mais aussi par l'utilisation des matériaux. Le plus remarquable est la finition en liège. Ce matériau crée non seulement un aspect chaleureux, mais il est également respectueux de l'environnement car il pousse rapidement. La voiture d'essai est une version "Makoto", qui ne laisse guère à désirer en termes d'équipement. Il y a un affichage tête haute, un système d'infodivertissement soigné et un système de climatisation. Le système audio Bose n'est pas recommandé : le son est envahissant et manque de détails, ce qui le rend désagréable et fatigant à écouter.

Le MX-30 étant sur le marché depuis plusieurs années, le modèle ne doit pas se conformer aux exigences de l'Union européenne à partir de 2024. Le MX-30 n'est donc pas équipé de fonctions désagréables ou gênantes qui "assistent" le conducteur. Compte tenu de l'expérience acquise avec ces dispositifs dans d'autres voitures, l'absence des derniers dispositifs de sécurité n'est plus considérée comme un inconvénient, mais comme un avantage.

Moteur rotatif : la théorie

Un "moteur Otto" (moteur à essence traditionnel) a des cylindres qui montent et descendent. Un moteur rotatif, en revanche, possède un disque triangulaire qui tourne dans une grande chambre de combustion. L'allumage du carburant dans les différents coins de la chambre de combustion maintient le disque en rotation. Le moteur rotatif n'est jamais devenu populaire en raison de sa consommation élevée, tant d'essence que d'huile. En outre, sa fiabilité laissait toujours à désirer.

Mazda MX-30 R-EV

Mazda a fait revivre cette technologie pour la rendre nostalgique. Elle produit un son particulier et fait partie du patrimoine de la marque. De plus, Mazda a réduit la consommation en modifiant la forme de la chambre de combustion et en réduisant la consommation d'huile grâce à une meilleure étanchéité. Et il y a des raisons rationnelles de choisir le moteur rotatif ! Il est relativement facile de faire fonctionner un moteur rotatif avec des carburants alternatifs et Mazda s'y prépare. Enfin, un moteur rotatif est plus petit qu'un moteur Otto et c'est pourquoi il trouve sa place sous le capot de la MX-30, à côté du moteur électrique.

Oui, en plus du moteur électrique. En effet, la MX-30 R-EV est une voiture hybride rechargeable ("PHEV"). Sa batterie d'une capacité de 17,8 kWh peut être rechargée à l'aide d'une prise (25 minutes au chargeur rapide (36 kW) ou 50 minutes à une borne de recharge publique (11 kW)). Cela permet à la MX-30 R-EV de parcourir environ 85 km. Après cela, le moteur rotatif ne prend pas le relais, mais agit comme un générateur produisant de l'électricité pour entraîner le moteur électrique.

Moteur rotatif : en pratique

Il est également possible de laisser l'ordinateur choisir le meilleur moment pour recharger la batterie. Dans la pratique, cela se fait à partir d'environ 43 % de charge de la batterie, après quoi le moteur à combustion se met régulièrement en marche. Ce phénomène est audible, mais n'est pas perçu comme dérangeant. En outre, le régime du moteur rotatif correspond plus ou moins à la vitesse de conduite, ce qui donne une impression de naturel.

Mazda MX-30 R-EV

Dans la pratique, les performances de la R-EV sont plus qu'adéquates. Plus important encore, la R-EV offre toujours la douceur supérieure d'un moteur électrique. Cela contraste avec les hybrides rechargeables conventionnels qui se rabattent sur l'entraînement par un moteur à essence, lequel offre également moins de performances et de confort. Par conséquent, le recours au moteur à combustion est perçu comme une perte beaucoup moins importante que dans le cas des autres véhicules hybrides rechargeables.

Il s'agit toutefois du seul avantage rationnel. En effet, cette combinaison inhabituelle n'est pas économique. Lorsque seul le moteur rotatif fournit l'énergie, la consommation atteint 9 litres aux 100 km. Lorsque l'on roule uniquement sur la batterie, la consommation d'électricité est de 18 kWh aux 100 km, ce qui est également plus élevé que pour les voitures électriques similaires. Seule la combinaison permet d'obtenir de bons chiffres de consommation. Cependant, la faible consommation d'énergie est due à l'assistance du moteur à essence et la faible consommation d'essence à la recharge (consommation d'essai : 14,8 kWh/100 et 4,3 litres/100 km).

Mazda MX-30 R-EV

Caractéristiques de conduite

L'objectif principal de la MX-30 est peut-être d'offrir des caractéristiques de conduite exceptionnelles sans opter pour des performances sportives. Après tout, en raison des règles de circulation et des embouteillages, il est rarement possible d'exploiter la puissance de sprint d'une voiture rapide. C'est pourquoi la MX-30 R-EV parvient à séduire par son ingénierie excentrique et son comportement bon enfant.

Le conducteur ressent la belle interaction entre les deux moteurs et la facilité avec laquelle la R-EV se comporte. À cela s'ajoute le raffinement de la suspension. La direction n'est pas tranchante, mais elle est sans effort. La MX-30 demande peu au conducteur et rend la conduite facile. De la même manière qu'il est satisfaisant de rouler à fond dans une voiture de sport parce que son potentiel est exploité, une conduite calme et souple permet de se sentir bien dans la MX-30 parce que la voiture est faite pour cela.

Mazda MX-30 R-EV

Conclusion

La combinaison d'un moteur électrique et d'un moteur rotatif dans la "Mazda MX-30 e-SkyActiv R-EV" est-elle une simple prouesse technique ou présente-t-elle de réels avantages ? Malheureusement, cette combinaison n'offre aucun avantage, si ce n'est sa taille compacte. Les performances ne sont pas supérieures à la moyenne, tandis que la puissance et la consommation d'essence sont plus élevées que celles des véhicules hybrides rechargeables conventionnels ou des voitures entièrement électriques. Le prix n'est pas non plus inférieur à celui de la concurrence.

Et pourtant, la MX-30 R-EV s'est révélée être une voiture extrêmement agréable. Le conducteur d'essai s'est même assis au volant avec un sourire permanent ! La MX-30 R-EV a un caractère distinct et une technologie particulière. Si Mazda optait pour un véhicule hybride rechargeable standard, ce caractère serait perdu. De plus, la MX-30 R-EV s'adresse à un nouveau groupe cible. Ceux qui ne sont pas encore prêts pour une voiture entièrement électrique peuvent être tentés de franchir le pas de la conduite électrique grâce à l'autonomie supplémentaire du moteur à combustion. Mais avec une technologie originale pour des gens originaux.

Les qualites
  • Unicité
  • Une tenue de route raffinée
  • Construction intelligente des portes arrière
Les defauts
  • Espace modéré à l'arrière
  • Consommation élevée (essence et électricité)
  • Pas moins cher qu'une voiture tout électrique